Dimanche 29 Mai – 6 Groupes, Animations, Bourse aux Instruments…


Artiste pluridisciplinaire, originaire de Cape-Town et marseillaise d’adoption, Bongi mène une correspondance insolite entre deux continents, mêlant Afro, jazz, pop-folk et blues zoulou dans un crépitement de voix et d’énergie qui ravivent les traditions musicales d’Afrique australe. Ses chansons en Xhosa, son idiome natal et langue de Nelson Mandela, claquent sous le palais et tracent un arc musical panafricain à la fois magnétique et ensorcelant. Le métissage fertile d’une culture en exil. Dans les incantations ou dans les chuchotements, Bongi sait donner du souffle à la musique de ses racines sud-africaines. En l’arrosant de sa voix polymorphe, suave ou grave, de ses envolées mélodiques ou encore de son troublant chant diphonique, auquel elle donne un éclat inouï̈ dans l’écrin délicat des guitares et des rythmiques tout-terrain. Lorsque se brouillent les frontières, l’hybridation de Bongi semble encore plus claire : sa world-pop s’épanouit quand elle prend langue avec le maskanda, ce blues polyrythmique zoulou, ou quand la folk-music chargée de spiritualité́ s’emballe au contact des percussions. On en ressort envoûté et saisi par les chants du quotidien, d’amour, de lutte et de nostalgie, qui, révélés sur scène, deviennent irrésistiblement festifs, attisés par l’empreinte solaire d’une artiste à la rayonnante personnalité.


Louise enfile ses premières bretelles à six ans, s’accordant avec bonheur aux premières découvertes musicales que lui offre son instrument. Si sa formation est classique, elle s’initie très vite aux musiques du monde (répertoire argentin et d’Europe de l’Est), explore le répertoire régional local et grandit dans le monde de la chanson francophone.

Portée vers Marseille, elle intègre le groupe Misère et Cordes. C’est là qu’elle expérimente la composition originale, l’arrangement musical, et monte sur les planches de ses premières scènes.

Son premier projet original voit le jour sous le nom de No Man’s Louise, accordant compositions musicales et ouvrage poétique. Les concerts se succèdent à Marseille, en Provence, puis à Paris et toute la France.

La délivrance de magnifiques chansons à textes servies avec l’art et la manière. Des textes si bien écrits qu’ils vous clouent sur place, si joliment composés qu’ils vous trotteront dans la tête longtemps après… Incontestablement, le besoin d’offrir du bonheur, de l’émerveillement et de l’espoir au public transparait à chaque seconde. Une force poétique rare toute en exquise délicatesse. Un concert magnifique. Un moment d’une beauté rare….

Une balade poétique dans les rues de Beaumont…


Une fusion entre voix écorchée, guitare acoustique et claviers planants. En Live, c’est folk, rock, et chanson “à texte ” et surprenant… lorsque leurs univers complémentaires basculent dans le rap !

Début 2000, Koutla se lance dans la musique. Il intègre l’univers du Dancehall et du reggae. Il écrit alors ses premiers textes. Quelques années plus tard, il rejoint le collectif Bad Side Crew, constitué de compositeurs et de chanteurs. Lors de cette période, il participe à des mixtapes et se produit sur plusieurs scènes. Après deux années d’expériences et d’enrichissement musical, le groupe se dissout. Koutla continue d’écrire et décide de poursuivre la musique en solo : guitare/voix. Le Dancehall disparait peu à peu de son registre.

Petit à petit, son univers musical change, en s’influençant de styles musicaux variés qu’il écoute au quotidien : Sizzla, Mano Solo, Renaud, Brassens, NTM…

Son morceau intitulé Grève (2010) ouvre une nouvelle page dans sa vie artistique. Ce titre marque un nouveau style d’écriture basé sur son expérience personnelle, au travers duquel il dévoile une partie de lui-même. Sa composition en est également changée, et dès lors, il crée son véritable univers musical, qui appartient désormais à la chanson française. Il écrit de plus en plus et c’est dans les rues parisiennes qu’il se confronte dans un premier temps à son public. Il prend goût à ces instants de partage spontané et les multiplie. La rue est devenue pour lui le meilleur endroit où tester ses nouveaux morceaux.

En 2014, Koutla part en studio pour enregistrer un EP 7 titres. De nombreux musiciens ont participé au projet. Les arrangements ont été pensés pour habiller des chansons venant du guitare/voix. L’objectif était de les sublimer sans empiéter sur la puissance des textes et la voix si particulière de l’artiste. Dès lors l’univers de Koutla s’enrichi une fois de plus.


O’MAKAI est un groupe composé de Tristan, Enzo, Césaire, Mélina, Léon et Lola, tous réunis autour de l’envie féroce de vivre libres, et de transmettre au public cette rage d’exister, cette envie de retourner les problèmes, la galère, et le ridicule jusqu’à en extraire la poésie. Des textes intimes qui bougent, qui donnent envie de danser la tristesse, d’aimer, de crier, d’être ensemble.

Coup de coeur des Sons du Lub’ !


Il y a des choses de l’enfance que seule l’enfance connaît ». Des choses que les grands sont trop grands pour comprendre, des sensations que l’on oublie. Des bruits trop forts, des climats trop trépidants. Des fêtes qui ne sont pas pour les enfants. Concocter un concert aux (très) jeunes enfants quand on a quarante ans, quelle ambition ! Et quelle tête aura ce concert, quand on vient du latin-jazz, de la pop, du rock ou de la chanson ?

Baby Boum, c’est du lâcher prise anticipé. Un cadre où tout serait prévu pour que des bambins de tous âges puissent prendre tous les plaisirs qu’offre la musique : le son, la danse, les percussions, le corps, la tête. Baby Boum veut permettre aux enfants et aux parents de se laisser aller, sans se demander s’il y a quelque chose à casser. D’aller danser quand on le souhaite, d’assister à un spectacle à sa mesure, et de partager des refrains redécouverts, que les adultes chantent aux enfants depuis la nuit des temps…


Arnaud et Marine travaillent ensemble sur la Bulles à Jeux. Un projet qui est parti de l’envie de jouer, de créer et de bricoler. Fortement encouragé à poursuivre et développer l’aventure, ils ne cessent de créer, fabriquer et tester…

Arnaud et Marine seront présents pendant le festival pour vous faire découvrir leurs jeux, un moment de rigolade entre deux concerts !


La Marmite est un collectif composé de 9 rappeurs : Li, Blauz, Jook, Sysy, Duarte, BeuhBeuh, Saumon, MC Gareth & Arizki.

Tous unis par le désir de transmettre nos émotions au public et l’envie d’apporter sur scène cette (nouvelle) recette, faite à notre sauce. Nous sommes liés par une forte amitié de longue date, qui nous rassemble et ne cesse de grandir. Des textes, mélodiquement et rythmiquement riches, prennent forme grâce au mélange des différents ingrédients que chacun vient incorporer dans la musique que nous proposons


Tropical Raclette, fanfare de Marseille, famille des “fanfares de rue”, grand écart musical, Nawak et grand Kiff au rendez-vous !


Né d’un mélange des cultures 𝗮𝗳𝗿𝗶𝗰𝗮𝗶𝗻𝗲, 𝗽𝗼𝗿𝘁𝘂𝗴𝗮𝗶𝘀𝗲 𝗲𝘁 𝗶𝗻𝗱𝗶𝗲𝗻𝗻𝗲, il s’agit d’un genre de musique qui reprend 𝗹𝗲𝘀 𝗿𝘆𝘁𝗵𝗺𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝘀𝗮𝗺𝗯𝗮, le tout créé par 𝘂𝗻 𝗲𝗻𝘀𝗲𝗺𝗯𝗹𝗲 𝗱𝗲 𝗽𝗲𝗿𝗰𝘂𝘀𝘀𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗯𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗹𝗶𝗲𝗻𝗻𝗲𝘀. Les ritmistas (musiciens membres du groupe de musique) sont très présents au Brésil, en particulier dans les différentes écoles de samba de Rio de Janeiro qui concourent lors des défilés du carnaval de la ville.𝗘𝗻𝘃𝗶𝗲 𝗱𝗲 𝗱𝗲́𝗰𝗼𝘂𝘃𝗿𝗶𝗿 𝘂𝗻𝗲 𝗯𝗮𝘁𝘂𝗰𝗮𝗱𝗮 𝗲𝘁 𝗱𝗲 𝗽𝗿𝗼𝗳𝗶𝘁𝗲𝗿 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗯𝗼𝗻𝗻𝗲 𝗮𝗺𝗯𝗶𝗮𝗻𝗰𝗲 𝗾𝘂’𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗽𝗿𝗼𝗰𝘂𝗿𝗲 𝗴𝗿𝗮̂𝗰𝗲 𝗮̀ 𝘀𝗲𝘀 𝗿𝗵𝘆𝘁𝗵𝗺𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀 ? Venir découvrir notre groupe local, Batucalub dont les musiciens, tous vêtus d’orange, sont immanquables !

6 groupes d’exception, 2 scènes, animations, la Bourse aux Instruments et des surprises…

Buvette et restauration sur place.

Dimanche 22 Mai – SLY FOR KIDS par Sly Johnson


Parmi les objectifs des Sons du Lub’, les propositions artistiques en direction des jeunes publics font parti des axes que nous souhaitons développer dans le cadre du festival et de l’espace de vie sociale “Bulle du Lub’”.

Un concert pédagogique exceptionnel sur l’histoire du hip hop à l’attention des jeunes du territoire. Concert interprété par les mêmes artistes que le projet “Sylvère” présenté la veille, samedi 21 mai au Château également.
Artiste très connu qui a tourné dans le monde entier dans les plus belles salles, rempli des Zénith entiers, et qui a mené de belles collaborations avec les plus grands artistes.
Un concert à part entière pour le jeune public (à partir de 6 ans), rarement mené par des artistes du niveau de Sly Johnson. Une opportunité pour les jeunes et moins jeunes, qui risque de ne pas se reproduire souvent.
Ainsi nous pensons qu’un artiste de ce niveau mérite d’être offert à nos jeunes.
Une autre manière d’amener la culture au plus près et offrir une ouverture plus grande vers les territoires musicaux actuels.


Les objectifs affirmés de ce concert sont :
Sensibiliser les jeunes aux musiques actuelles, encourager l’expression.
Eveiller le sens critique et la curiosité.
Faire connaître les caractéristiques techniques qui conduisent à la création et à la diffusion de musiques.
Ouvrir à des esthétiques émergentes telles que le Beatbox.


Après le concert, Sly Johnson sera disponible pour venir à la rencontre des jeunes présents et échanger avec eux.

Ceux qui le souhaite pourront poursuivre cette rencontre en partageant un pique-nique tiré du sac sur la terrasse du château puis profiter d’animations surprises…



Après le concert, Sly Johnson sera disponible pour venir à la rencontre des jeunes présents. Tout comme l’a fait avant nous le Nîmes Métropole Jazz Festival, (ci-dessus) nous souhaitons voir la réalisation concrète de ce projet sur notre territoire.
Nous avons besoin de vous pour nous soutenir dans l’ouverture de la culture pour tous, vous approprier le dossier pédagogique mis à votre disposition et l’utiliser afin de sensibiliser les jeunes, transmettre l’information au plus grand nombre. Nous pouvons également intervenir à votre convenance afin de présenter l’artiste et le concert.



Samedi 21 Mai – SLY JOHNSON et Sweet Street Opéra


Sly Johnson frappe fort. Et nous touche en plein cœur, autant qu’il réjouit notre ouïe. Silvère s’inscrit dans la longue quête qu’a entamée le chanteur, beatboxeur, rappeur, instrumentiste, auteur et compositeur français avec un premier disque solo, 74 (Universal Jazz, 2010), nommé au Prix Constantin. Puis c’est avec le pseudonyme utilisé durant l’ère Saïan Supa Crew qu’il a baptisé son 2e album, The Mic Buddah (2015).
En appelant cet opus Silvère – le prénom que lui donnèrent ses parents –, l’artiste convie à pénétrer dans l’univers complexe de son intimité. Les fans
reconnaîtront l’humilité et la générosité qui l’habitent.
Silvère, son album le plus électro, est empreint d’une sensation délicieusement organique. Sly Johnson franchit un cap avec ce disque de chansons, s’enracinant,
bien sûr, dans le hip hop et l’afro-soul qui lui sont chers.
Sa voix s’envole vers de nouveaux cieux. Elle chante, pleinement, sereinement. Lui, le beatboxeur de haute voltige, met délibérément en veilleuse sa virtuosité, pour offrir la substantifique moelle de son art vocal.
Présent depuis 20 ans sur la scène française, Sly Johnson cumule désormais un parcours riche dans le paysage musical, notamment avec une Victoire de la Musique et deux disques d’or avec le Saïan Supa Crew. Sur scène, il associe ses machines à la chaleur et au son organique du clavier, des guitares, de la basse et de la batterie. S’échappe alors un groove abrasif, une musique riche au carrefour du hip-hop et du funk! Sly Johnson, grand habitué de la scène, embarque avec une extrême générosité les spectateurs dans son univers musical, une performance irrésistible!


Poursuivre ses rêves… Voilà ce dont il s’agit. Souvent, le parcours est sinueux. Mais quand la passion devient obsession, il n’y a pas d’alternative.
L’histoire d’Edward Kionga-Kamau n’a rien d’unique dans les grandes lignes. Elle l’est dans les petites. Et plus encore entre. Né à Nairobi de père kenyan et de mère anglaise, il est le fruit d’une double culture. Son enfance ? Partagée entre l’amour des mélodies pêchées sur de vieilles cassettes des Beatles et la rumba congolaise, avec sa guitare, trait d’union pour conjuguer ses multiples héritages.

Edouard veut devenir musicien… Il sera ingénieur. Un métier comme passeport pour obtenir un permis de rêver, de partir. Ses études l’amènent en France qu’il devra quitter pour Liverpool, sa ville maternelle. Edward écume alors tous les “live music bars” de la ville et se frotte à d’autres musiciens. Lorsqu’il rejoint Marseille, muni de la nationalité britannique, il commence à travailler son projet solo. Chaque centime gagné et chaque minute libre y sont consacrés.  Méthodiquement, il écrit, joue, chante, compose.

Rythmes incisifs. Arrangements atypiques. Voix singulière. sSo sera à la fois lumineux et mélancolique. Festif et tendre. Terriblement efficace.

Ses textes, parfois drôles, souvent poétiques, toujours intimes, racontent l’espoir du départ, la frontière et l’exil, l’ivresse de la nuit ou ses rêves d’espace.
Les histoires sont aussi faites de rencontres. Pour Edward, ce sera Antoine Cezard. A la batterie et au pad, il investit la version live du projet pour que le rêve se concrétise.
Sur scène, le duo séduit par sa fraîcheur et sa spontanéité. Les titres s’enchaînent et appellent tour à tour à la volupté et la danse – le « Djele » en langue swahili.

Un show sincère, expressif et vibrant.

Samedi 28 Mai – VANUPIE et LIDIOP

+ de 82 millions de vues sur Youtube pour “Rockadown” feat Lidiop

Soirée Exceptionnelle !

Les Sons du Lub’ rassemble Vanupié et Lidiop en co-plateau, ça va déchirer !

Une nouvelle rencontre explosive aux Sons du Lub’


Après avoir côtoyé pendant 10 ans le milieu de la publicité parisien, VANUPIÉ quitte son travail, sa vie, et part à l’aventure. À partir de cet instant la musique habite sa vie. Les dix années qui suivent, ce chanteur à la voix extraterrestre travaille son univers : de la Soul, de la Pop, une touche de Reggae venant épicer tantôt sa voix, tantôt la musique dans un discret skank de guitare acoustique soutenue par un basse/batterie d’exception. Dès 2013, il passe par les plus belles salles de France et d’Europe ouvrant les concerts d’artistes tels que Shaka Ponk, Tiken Jah Fakoly, Asa, The Wailers, Alpha Blondy, Tryo,… A paris, il continue à jouer dans le métro où il partage un concert promotionnel avec -M-.
Lisbonne, Amsterdam, Barcelone, Madrid, Berlin… Dès 2014 il parcours l’Europe en première partie du groupe Groundation. Le Bataclan, La Cigale, le Cabaret Sauvage, le Trianon il ouvre les concerts de Matisyahu, SOJA, ou dans des salles plus intimistes avec Cleanton Fearon ou encore Taïro. Il part ensuite en tournée avec le Groupe Anglais UB40, enflamme la scène de Solidays, et chauffe le public de Shaka Ponk au Bus Palladium.

VANUPIÉ est partout et regroupe un public de plus en plus éclectique. En effet, cet Artiste de « LIVE » joue partout, pour tout le monde et plait sans aucune distinction.

Après une tournée ininterrompue de plusieurs années en solo, VANUPIÉ repart sur les routes avec ses musiciens. Depuis février 2018, le groupe écume les salles et festivals de France et d’Europe, laissant toujours derrière lui le même sentiment de bien-être et de liberté a un son public. Plus de 70 concerts en 2018 et 2019 en passant par les plus belles scènes.


Lidiop est un musicien, auteur compositeur et interprète né à Dakar. Bercé dès l’enfance par la richesse culturelle et musicale de sa terre natale, il commence sa carrière musicale en s’inspirant tout autant des chants traditionnels sénégalais que des hits jamaïcains.
Arrivé en France pour ses études en 2012, il a très rapidement l’occasion d’exprimer son talent en se produisant dans le métro parisien ce qui lui permet d’être rapidement repéré et de se produire au festival Solidays en 2015 puis, une chose en amenant une autre, de faire la première partie de Tiken Jah Fakoly, monter sur la scène de l’Olympia ou encore jouer à la Fête de l’Huma. De là, sa carrière est véritablement lancée et il enchaîne les concerts dans de multiples salles et festivals renommés au-delà même des frontières françaises.

On accroche totalement à sa pop aux sauces afro et reggae, à son timbre de voix si versatile, mais aussi et surtout à son énergie, sa bonne humeur et les messages positifs qu’il véhicule au travers de ses chansons.

“Just live simple, be humble. Humility and simplicity is the way of life.”

La musique de Lidiop est une musique de partage de de respect pour la vie et tout ce qui l’entoure.

Bourse aux instruments



Les inscriptions pour la Bourse aux Instruments des Sons du Lub’ 2021 sont ouvertes !

Ami(e)s musicien(ne)s, facteurs et vendeurs d’instruments, de partitions, de vinyles, etc… pro ou particulier, venez nous rejoindre pour partager votre passion ! Rendez-vous le samedi 28 août 2021 !

Stand en extérieur uniquement : 5 euros le mètre linéaire pour les particuliers / 10 euros le mètre linéaire pour les pros. (Branchement électrique possible).

Pour vous inscrire : Formulaire d’inscription

Adhésions 2021

Les adhésions 2021 sont ouvertes !

L’association Arc en Sol, fondatrice des Sons du Lub’ a obtenu son agrément « Espace de Vie Sociale » en 2020. Cet agrément nous permet d’enrichir et de diversifier nos actions, à destination des Beaumontais et du territoire.

Les adhésions annuelles constituent une part essentielle de notre financement. Notre objectif est de vous proposer des actions ouvertes et accessibles à tous, autour de la culture, la parentalité, le lien social et le partage.

Venez nous rejoindre !

Adhérer à Arc en Sol c’est :

  • Avoir la possibilité de prendre part à la vie de l’association.
  • Pouvoir être bénévole pendant le festival et/ou les évènements organisés
  • Etre associé à l’initiation des activités et à leurs réalisations.
  • Participer au développement de l’Espace de Vie Sociale en proposant des pojets individuels ou collectifs.
  • Bénéficier des tarifs spéciaux lors des activités payantes

L’adhésion vous donne accès aux locaux et aux équipements mis à disposition (ordinateur, connexion internet, imprimante et scanner) conformément aux règlements et procédures internes. 


En adhérant à Arc en Sol, vous nous DONNEZ DE LA VOIX pour porter les valeurs et développer les projets de l’association.
Nos adhérents sont informés de la vie associative de l’association et peuvent participer à la réflexion sur les projets en cours.

L’adhésion annuelle est au tarif de 10 euros par personne ou 35 euros pour les familles de 4 personnes ou plus.


Adhésion en ligne (paiement CB) : Accès au site


Vous préférez le formulaire papier ? 

Imprimez et remplissez l’un des deux formulaires ci-dessous. Retournez-nous le accompagné du règlement par chèque ou espèce :

  • Au bureau d’Arc en Sol
  • Dans la bannette Arc en Sol en mairie
  • Par courrier : Arc en Sol Mairie – Cours de Verdun 84120 Beaumont de Pertuis


Retrouvez-nous sur ww.sonsdulub.fr et www.evs-beaumont.fr
Ou sur Facebook/sonsdulub et Facebook/bulledulub

Devenez bénévole !

Vous souhaitez faire parti de la grande aventure des Sons du Lub’, participer en amont, pendant et/ou après, alors soyez les bienvenus et intégrez l’équipe de bénévole du festival !

Montage technique, décoration, bar et restauration, accueil artiste, etc… Il y a de tout, selon vos envies et vos disponibilités.

Cette année, le festival aura lieu les 28 et 29 août à Beaumont de Pertuis et le 4 ou 11 septembre au Château de La Tour d’Aigues (le concert de la Tour d’Aigues est en cours d’organisation, nous vous confirmerons la date définitive au plus vite…).

Notez bien ces dates dans vos agendas ! Nous avons besoin de vous !

K’RAMBOLAGE

Le week-end K’rambolage initialement prévu en octobre 2020 est reporté aux 20 et 21 Novembre 2021.

La programmation est en cours, nous vous tiendrons informés au plus vite…


Comme un uppercut de Mike Tyson, le week-end culturel de toutes les rencontres … K’rambolage !

Cinéma, musique, théâtre de rue, cirque !

Fruit d’une collaboration exceptionnelle de 4 acteurs culturels pour vous proposer, MALGRÉ TOUT, un week-end exceptionnel avec un programme proposé par Le Cinéma Le Cigalon (Cinéma itinérant), Le Grand Ménage de Printemps (Spectacle de rue), Zim-Zam (Cirque) et Les Sons du Lub’ (Musique actuelle).


Les Sons du Lub’ – 18 Sept

Une soirée magique et miraculeuse !

Aux Sons du Lub’, tout est possible !…On l’a encore fait !  !

Après multiples changement de dates, de lieux, de configuration, jusqu’à la dernière minute….. 

Les Sons du Lub’ 2020 ont tenus le coup et ont bien eu lieu « en Live » !! 

C’est une soirée magnifique et émouvante que nous avons pu vivre, vendredi 18 septembre, dans le cadre magique du château de la Tour d’Aigues ! Même la pluie n’a pas réussi à s’interposer entre nous et notre volonté de vous offrir cette soirée unique !

Une soirée unique à plusieurs niveaux, tant dans sa configuration (5 concerts en une soirée), que dans son organisation pour assurer la sécurité sanitaire de tous, et tout cela, dans la joie, la bonne humeur, et surtout, avec l’envie de vous offrir cette soirée magique tant attendue ! Parce qu’en ce moment, pouvoir vous proposer des moments conviviaux et partagés est une priorité pour nous, pour la survie de la culture et du vivre ensemble !! 


Un grand merci à vous tous….

Un grand merci à tous ceux qui nous ont soutenu envers et contre tout, la mairie de Beaumont de Pertuis, la mairie de La Tour d’Aigues et la préfecture du Vaucluse. 

Un grand merci à tous nos partenaires, Harmonie Mutuelle, le Crédit Mutuel, Marrenon, Sur le Pouce, et l’association Art For Gaia pour leur appui inconditionnel. 

Un grand merci à nos super bénévoles qui sont toujours nombreux à s’engager avec nous et à prêter main forte, sans eux, les Sons du Lub’ ne pourraient pas exister. Et tous nos super hébergeurs ! 

Un grand merci aux artistes qui ont dû s’adapter en permanence et qui ont bien répondu présents pour vous offrir ces magnifiques concerts !

Mais surtout, un grand merci à notre public qui est venu en nombre, ce qui nous réconforte et nous motive à continuer !!


Cette 16ème édition restera dans les annales ! 

Elle aura été marquée par les reports, la situation sanitaire, les masques et les gels Hydro-alcooliques, mais surtout par notre motivation sans failles et notre persévérance « jusqu’auboutiste » . 

Le public a été émerveillé par les groupes, le flow enivré et poétique de Florentin Fouch, la virtuosité de John & Jon & Cédric, la voix envoutante des Bear’s Towers, la pureté de Talima, la fraicheur de l’électro-pop des Ninety’s Story et les danseuses de la Compagnie de la Tour avec leur chorégraphie émouvante qui ont sublimé la musique aussi !

Nous avons hâte de pouvoir vous retrouver l’année prochaine en mai pour LE festival comme nous en avons l’habitude, dans les rues de Beaumont de Pertuis, avec ses exposants, ses animations et ses concerts et tout ce qui fait l’ambiance si particulière des Sons du Lub’ à Beaumont de Pertuis !


Florentin Fouch Trio


John & Jon Feat Cédric


The Bear’s Towers


Compagnie de Danse de La Tour


Ninety’s Story


Talima


Les équipes


Programme


Teaser des Sons du Lub’ 2020 :


Les années précédentes, à Beaumont de Pertuis…


Nous remercions tous les artistespartenairesbénévoles et prestataires qui jouent le jeu avec nous et qui se joignent à nous pour vous remercier à leur tour de votre soutien indéfectible.



En attendant suivez-nous sur Facebook et Instagram on se retrouve très bientôt !

 Prenez-soin de vous ! ❤︎

Les P’tits Lub’ – 17 octobre

Bulle du Lub’ invite les enfants de Beaumont pour une journée de découvertes musicales, avec Guillaume Labatut !

10h : Eveil musical (de 0 à 3 ans)

L’éveil musical a pour but de faire découvrir le monde des sons. Chaque enfant peut développer ses capacités d’écoute et s’ouvrir à l’univers de la musique. Ils découvrent alors le plaisir de communiquer et de jouer par le biais de la musique. éveiller la curiosité, tout en favorisant la concentration, la coordination et la mémorisation

11h : Eveil musical et Percussions (de 3 à 6 ans)

L’éveil musical pour découvrir le monde des sons et les percussions pour essayer de jouer ensemble et en rythme.

13h30 et 14h30: Lutherie sauvage (à partir de 6 ans)

La lutherie sauvage consiste à créer des instruments de musique à partir d’objets non spécifiquement conçus à cet effet. Recyclage, détournement d’objets, éléments naturels, la lutherie sauvage ou musique verte favorise une manière différente de voir le monde et de se le (ré)approprier.

16h30 : Spectacle “Les petits détours”

Détourner, Dérouter, Prendre la route, Faire le tour, Contourner, Entourer, Tourner, Retourner, Détourner, Et revenir au point de départ, Différents…


Inscription obligatoire par mail à contact@evs-beaumont.fr

ou par SMS au 0635196348 (nom et prénom du participant – atelier souhaité et âge)

Nombre de place limitée.

Ateliers et Spectacle dans la salle Codonel